amelie_lemeur_artist_portrait.PNG

La contemplation de la faune sauvage est à l’origine de l’œuvre d’Amélie. Elle joue avec l'encre, le crayon, l’aquarelle, l’huile et l’acrylique pour exprimer tour à tour la finesse, la puissance et l’émotion que lui procure le monde animal.

Amélie Le Meur est une artiste peintre française née à Rouen en 1981. Très tôt, elle découvre le dessin et développe une fascination pour les animaux. Elle intègre des cours d'expression plastique dès l'âge de 5 ans et expose ses premiers portraits à Jumièges, en Seine-Maritime, alors qu'elle n'a que 13 ans.

 

Elle puise son inspiration dans la nature sauvage qu’elle découvre durant ses jeunes années en normandie puis plus tard au fil de ses voyages en Ecosse et en Afrique. Elle poursuit des études d’arts appliqués en France et installe d’abord son atelier aux pieds des alpes en Italie.

 

A 20 ans, la jeune artiste fait ses premiers pas dans les salons de renom et galeries spécialisées à Paris. Ses œuvres s’exportent en Europe, aux Etats-Unis puis en Afrique du Sud ; si bien que depuis l’âge de 22 ans, Amélie se dédie pleinement à l'art animalier et se consacre à la plus exigeante des techniques : l’aquarelle.

A 30 ans, après un passage par l'Accademia d'Arte de Florence afin d'y étudier le modelage et la sculpture, Amélie déplace son atelier aux portes de Paris. Entre commandes et expositions, elle fréquente les cours d’Histoire de l’Art de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris qui lui redonne goût à la peinture sur toile et lui inspire de nouvelles créations.

 

Elle expose au Salon des Artistes Français au Grand Palais en 2014 et retrouve les amateurs d’art animalier aux Salons dédiés de Bry-sur-Marne, Paris Auteuil et Bruxelles. En 2016, elle se joint au Club des Ateliers d’Artistes pour exposer ses oeuvres dans les quartiers Beaubourg puis Saint-Germain-des-Prés.

Depuis 2017, elle réalise des peintures miniatures sur mesures pour des pièces de joaillerie en collaboration avec une antiquaire en bijoux et objets précieux pour le Marché aux Puces de Saint-Ouen-sur-Seine.

 

En 2021, Amélie installe son atelier de peinture et sculpture à Thoiry dans les Yvelines et prépare un ouvrage sur l’ensemble de son oeuvre.